Evènements

Séminaire, « Pour une anthropologie de l’humour », Paris, 12 mars 2020

SÉMINAIRE

« Pour une anthropologie de l’humour »

1ère séance

Jeudi 12 mars 2020

à 14h

en salle 0.018

Bâtiment Recherche Sud – Campus Condorcet

Paris-Aubervilliers

Le séminaire pose l’humour verbal et le rire comme objets dignes d’étude anthropologique. Car, bien que « sujet champagne de l’anthropologie » en puissance (Carty & Musharbash, 2008), l’humour reste peu exploré dans la discipline, probablement à cause des préjugés qui lui sont attachés. Parole à priori vaine, répétitive, transmettant « tout et n’importe quoi », l’humour pose en outre un défi méthodologique de par sa nature évanescente. Celui-ci a été nommé the you-had-to-be-there syndrom : il faut « être là » pour pouvoir l’observer et comprendre ce qui s’y joue. Cet « être là », très ethnographique, montre les possibles apports d’une anthropologie de l’humour et ouvre la voie à une épistémologie interactionnelle et interlocutive (Masquelier, 2000). L’ethnographe, s’il veut pouvoir s’approcher suffisamment près de l’humour, doit accepter de se laisser « prendre » et affecter par l’humour. Partant de nos recherches ethnographiques sur la farce verbale quechua dans les Andes Centrales péruviennes, le séminaire cherchera à esquisser les enjeux de la fondation d’une anthropologie de l’humour autour des thèmes suivants : humour, représentation et théâtre ; humour, genre et érotisme ; humour censuré et positions métalinguistiques ; humour, politique et altérité.
Camille Riverti
Attachée d’enseignement et de recherche mention anthropologie – EHESS
Chargée du suivi du programme AnR Les carnets Nambikwara de Lévi-Strauss – EHESS
bureau A5-23, 54 boulevard Raspail 75006 Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Motorisé par: Wordpress