Evènements

Rencontres en surréalisme, « Galerie Mouradian (1926-1974) », présenté par Monique et Georges Sebbag, Paris, 9 février 2019

Rencontres en surréalisme

organisées par Françoise Py

à la Halle Saint-Pierre

dans le cadre de l’Association Pour la Recherche et l’Etude du Surréalisme (L’APRES)

Samedi 9 février 2019

15h30-18h

Galerie Mouradian 41, rue de Seine (1926-1974)

par Monique et Georges Sebbag,

en présence de

José-Maria Jimenez-Alfaro, petit-fils d’Aram Mouradian.

L’histoire de cette galerie est exemplaire. Aram Mouradian (1892-1974), un Anglais d’origine arménienne et Leonard Van Leer (1889-1950), un Néerlandais d’origine juive, s’associent et fondent une galerie au 41, rue de Seine le 18 janvier 1926. Conformément à leur credo « la Peinture depuis Cézanne », ils s’appuient sur Derain, Pascin, Renoir, Segonzac, Utrillo ou Vlaminck. Ils promeuvent de jeunes peintres comme Krémègne, Gritchenko, Charlotte Gardelle, Valentine Prax ou Kotchar, venus le plus souvent de l’étranger. Surtout, et c’est un point occulté jusqu’à présent, leur galerie noue un lien très fort avec le surréalisme. En mars 1926, cinquante oeuvres de Max Ernst sont exposés. C’est la première exposition personnelle surréaliste de l’artiste. Une autre suivra en mars 1927. Le 41 rue de Seine, qui s’offre quatre placards publicitaires dans La Révolution surréaliste, est la galerie la plus en phase avec le surréalisme. Picabia (octobre 1927), Roland Penrose (juin 1928), Delbrouck et Defize (avril 1929, catalogue préfacé par André Breton) et Man Ray (novembre 1929) ont droit à une exposition personnelle. Chirico et Miró sont présents dans des expositions collectives.

(Information  Mélusine)

Un commentaire

  • JM
    13 février 2019 - 12:18 | Lien

    Excellent présentation Georges Sebbag sur la importance de la Galerie Mouradian au mouvement Surréaliste, Max Ernst, Breton etc.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Motorisé par: Wordpress