Evènements

Cartel Franco-brésilien de psychanalyse, « Laclau lecteur de Lacan », Paris, 4 avril 2018

CARTEL FRANCO BRESILIEN DE PSYCHANALYSE

« Laclau lecteur de Lacan »

Conférence de

Diana Kamienny Boczkowski

Discutant : Roland Chemama – Modératrice : Angela Jesuino

Le Mercredi 04 Avril 2018

(21:00 à 22:30) à Paris

Maison de l’Amérique Latine,
217, Bd Saint Germain 75007 Paris

Ernesto Laclau, philosophe et politologue argentin, qui a vécu, publié de nombreux ouvrages et enseigné à Essex University, est un des philosophes contemporains qui prend les concepts lacaniens au sérieux. Dans son oeuvre de philosophie politique, riche, dense, compliquée, on trouve les clés qui permettent de comprendre les positions de certains mouvements de gauche européens et latino-américains. Avec Chantal Mouffe il a renouvelé la pensée politique en se forgeant, selon les spécialistes, une place dans la pensée et les recherches post marxistes.
Pourquoi s’intéresser à un penseur contemporain apparemment si éloigné de la psychanalyse ? Parce que de façon surprenante, Laclau lui donne une grande importance. Dans ce transfert conceptuel que Laclau opère, les concepts sont enrichis, mais parfois aussi dénaturés jusqu’à l’étrangeté. Plus amical avec Lacan qu’avec Freud, Ernesto Laclau visite, pour les apprivoiser dans son vaste appareil conceptuel, les concepts d’objet, d’identification, d’identité, de signifiant, de foule, d’affect, de manque. Le concept d’universel qui a une place à part, contribue à étayer sa théorie du peuple et de la révolution. Outre sa formation philosophique, l’auteur de La raison populiste, puise dans la psychanalyse les éléments qui lui permettent d’autoriser une voie où les universaux sont nécessaires mais vides. Ainsi, s’appuyant sur le concept de « signifiant vide » il rappelle les usages structuralistes de la linguistique que Lacan faisait, dans les années 50 -60, non pas pour donner matière au symptôme, mais pour théoriser les formations politiques.
Nous nous proposons donc de regarder de plus près les destins des concepts analytiques chez un auteur que nous jugeons important. D. Kamienny Boczkowski

Diana Kamienny Boczkowski est psychanalyste, psychiatre, membre de l’ALI et de Co-Aleph. Responsable de « Psychanalyse et transferts culturels » à la Maison de l’Amérique latine. Ancien praticien à l’Hôpital Sainte-Anne, ancienne présidente et membre fondateur de l’Association franco-argentine de psychiatrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Motorisé par: Wordpress