Appel à communication

Appel à communication, Colloque, « Échanges linguistiques et circulation des savoirs dans l’empire des Habsbourg à l’époque moderne », Paris, 24-25 octobre 2019

APPEL À COMMUNICATION

« Échanges linguistiques et circulation des savoirs dans l’empire des Habsbourg à l’époque moderne »

Colloque international, Institut historique allemand, Paris, 24–25 octobre 2019

Les langues et les langages comme objet de recherche occupent une place importante en sciences sociales et en sciences humaines. Le linguistic turn a durablement marqué les pratiques internationales de la recherche, et l’étude de la langue et des rapports des langues entre elles plus précisément est une préoccupation centrale de l’histoire culturelle, qui a parfois recours à des disciplines voisines comme l’anthropologie linguistique par exemple.
Ce colloque, qui se rattache au programme « Les Habsbourg en Europe » mené conjointement par l’ERLIS, le CIRLEP et le CERCLL, s’inscrira dans l’axe de recherche de l’Institut historique allemand « Le système étatique et le processus de formation étatique à l’époque moderne », en s’intéressant aux principales langues vernaculaires parlées dans les espaces européens qui ont connu, à l’époque moderne, la souveraineté de la maison de Habsbourg. Deux axes principaux seront privilégiés.
Dans les territoires dépendant du Saint Empire, comme dans les possessions de la monarchie hispanique – des Flandres et de la Franche-Comté aux territoires italiens et à la péninsule ibérique – les Habsbourg se caractérisent par le respect des particularismes juridiques et culturels. Or, nombre de travaux soulignent l’importance des langues tant pour la constitution d’une identité et la représentation de soi, que pour la construction idéologique et politique.
Dès lors, il paraît pertinent de s’interroger sur le rôle joué par les langues vernaculaires dans le gouvernement et l’administration des diverses possessions de la maison de Habsbourg et dans les relations entre État et sujets. Une comparaison entre les usages politiques de la langue et les réflexions développées à ce propos dans les différents espaces soumis à la dynastie, sera encouragée, de même que la mise en perspective grâce à la prise en compte d’autres modèles politiques et administratifs – la monarchie française des XVIe-XVIIIe siècles, par exemple.
Par ailleurs, dans la continuité de récents programmes de recherche qui ont prêté une attention soutenue à la défense et à la propagation des langues vernaculaires depuis la Renaissance, au développement des traductions, à la constitution de pôles urbains cosmopolites et plurilingues en Europe, en s’attachant souvent au monde méditerranéen ou aux interactions entre les espaces appartenant au monde flamand et germanique, il s’agira ici de savoir dans quelle mesure les relations dynastiques et politiques entre des espaces culturels gouvernés par la même dynastie – relations qui n’ont pas toujours été exemptes de frictions, voire de ruptures, comme l’ont montré les résultats de recherches entreprises depuis plusieurs années – ont favorisé les échanges et l’interpénétration linguistique. Ainsi, on s’interrogera par exemple sur les effets de la présence de nombreux Espagnols à Vienne, ou de sujets allemands, flamands, franc-comtois, tchèques ou hongrois des Habsbourg dans les possessions espagnoles, afin de savoir dans quelle mesure cette présence s’est accompagnée d’échanges linguistiques et littéraires. On prendra en compte non seulement l’apprentissage et la diffusion des diverses langues, mais aussi la circulation des écrits, manuscrits et imprimés, le développement des traductions et des adaptations d’ouvrages, la circulation des genres, des thèmes littéraires et d’autres formes de circulation des savoirs entre ces espaces dont le seul point commun est d’avoir connu la souveraineté d’un membre de la dynastie des Habsbourg.

Modalités d’envoi des propositions
Les propositions des interventions en Français, Anglais, Allemand, Espagnol ou Italien, d’une longueur maximale de 250 mots, avec votre nom, votre titre, affiliation professionnelle sont àsoumettre avant le 28 juin 2019 à l’adresse suivante : colloque.languesh@gmail.com.
Les résultats de l’évaluation des propositions seront communiqués le 8 juillet 2019.

Comité organisateur
• Éric LEROY DU CARDONNOY/Alexandra MERLE (ERLIS/Caen)
• Herta Luise OTT/Ludolf PELIZAEUS (CERCLL/Amiens)
• Thomas NICKLAS (CIRLEP/Reims)
• Nils MAY (IHA Paris)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Motorisé par: Wordpress